LA PETITE HISTOIRE
Le vignoble

Animés du désir de retourner aux sources, de vivre en pleine nature et de réorganiser nos carrières, nous avons acquis cette terre agricole en 2007 dans le but d’y cultiver la vigne. Cette culture noble dont on peut tirer plusieurs analogies avec l’humain nous parlait profondément, c’était sans savoir tout le travail que ça impliquerait et tout ce qu’il nous faudrait éventuellement investir en temps et argent… nous étions quelque peu insouciants mais heureusement puisque l’ardeur que nous avons mis dans ce projet n’aurait pas été la même si nous avions connu dès le départ, tous les tenants et aboutissants. Nous sommes fiers de cet accomplissement qu’il nous a fallu aborder différemment un moment donné, c’est qu’au fur et à mesure que nous avancions et que nous réalisions l’ampleur du travail, le découragement avait envie de s’inviter, nous avons alors commencé à regarder tout le travail effectué annuellement à la fin de chaque saison et ainsi nous nous encouragions mutuellement, gardant constamment cette parole en tête : Fortifie-toi et prends courage, ne t’effraie point et ne t’épouvante point car l’Éternel ton Dieu est avec toi dans tout ce que tu entreprendras (Josué 1 :9)

Le vignoble
Qui sommes-Nous

Domaine Pelchat Lemaître-Auger

Mario Pelchat

Auteur, compositeur, interprète et producteur. Un parcours de plus de 40 ans sur disque et sur scène, récipiendaire de plusieurs disques d’or et de platine, de Félix, de prix SOCAN et plusieurs autres distinctions. Maîtrisant la scène pour ses propres spectacles ou à travers des comédies musicales (Picasso « La vie en bleu », Quasimodo « Notre-Dame de Paris » Moïse « Les Dix Commandements » ou Don Carlos «  Don Juan ») Pelchat a performé sur les grandes scènes du monde de Montréal à Paris en passant par Beyrouth, Alger, Milan, Bruxelles, St-Petersbourg, Moscou, New-York, Boston, Washington et Las Vegas pour ne nommer que celles-là.  À la fin des années 90, Mario Pelchat fonde MP3 Disques, il découvrira et mettra en lumières plusieurs artistes et projets musicaux importants 20 ans durant avant que MP3 Disques soit acquise par Québecor en 2018.

Claire Lemaître-Auger

Designer de mode et créatrice. C’est dès son plus jeune âge que Claire dessine, crée, confectionne et coud ses propres vêtements, ayant appris la base par sa mère, elle-même une artiste dans l’âme. Claire s’intéresse de plus en plus aux lignes et à la coupe des vêtements, elle étudie en art à L’UQAM puis à l’Université de Montréal et en dessin de mode au collège Lasalle. À la fin de ses études, elle travaille pour la Boutique Sonia Rykiel chez Clubissimo, travaille par la suite chez Holt Renfrew et chez Ogilvy avant d’assister le créateur de mode Denis Gagnon. Elle participe à divers défilés de mode avec ses propres collections qui lui valent une mention dans le prestigieux magazine VOGUE Italien juste avant que la pandémie la contraigne à tout mettre de côté pour se consacrer à la création d’articles à l’effigie du vignoble, ce projet lui tenant à cœur tout autant. Il est fort à parier qu’elle reviendra un de ces jours à ses premières armes et continuera de créer de diverses manières puisque cela fait partie de son ADN.

Claire Lemaître-Auger et Mario Pelchat se sont connus en 1993, et se marièrent en 1994, le 7 du mois doux…

NOTRE
Philosophie

Domaine Pelchat Lemaître-Auger

S’embarquer dans une aventure comme celle de devenir vigneron représente un énorme défi. Nous nous sommes lancés corps et âme dans ce projet avec insouciance certes mais aussi avec confiance.

Nous n’avions aucune notion dans ce domaine, c’est pourquoi nous avons eu recours à des consultants (agronome, pépiniériste et œnologue notamment) Choisir l’encépagement pour les types de vins que nous avions envie de produire était la décision la plus déterminante pour la suite. Nous aurions pu décider d’aller vers les vitis vinifera (cépages connus et courants dans le monde du vin tels : chardonnay, pinot noir, riesling par exemple et qui peuvent, avec des protections hivernales, résister à notre climat) c’était d’ailleurs vers cela que nous désirions aller puis, à force de réflexions et d’entendre diverses opinions, nous avons tranché et décidé de planter des cépages hybrides, élaborés pour notre réalité nordique, nous pensions (et sommes toujours de cet avis) que nous créons une identité, un terroir avec des cépages d’ici plutôt que de tenter de faire compétition avec les autres régions du monde et les variétés qui les caractérisent. Ça demeure une opinion personnelle car beaucoup de nos semblables ici au pays, font d’excellents vins issus de vitis vinifera et nous sommes particulièrement fiers et impressionnés de ce qu’ils réussissent à produire.

Notre choix s’est donc arrêté d’abord sur le Frontenac noir, le Sainte-Croix, Le Seyval noir et le Frontenac Gris, c’est avec ces variétés que nous avons démarré en 2009, 3000 plants afin de se faire la main, puis en 2011, 1500 plants de Seyval Blanc et de Vidal. Nous avions suffisamment avec ces cépages pour comprendre le fonctionnement de la vigne, la taille, la conduite, le contrôle des mauvaises herbes et des maladies potentielles, la protection hivernale pour les cépages semi rustiques (Seyval et Vidal) notamment.

En 2013 nous avons planté 10 000 plants répartis entre de Frontenac noir, Frontenac blanc, Petite Perle, Vidal et Seyval Blanc. Se sont ajoutés à ces 4.5 hectares, 1 hectare de plus en 2021, répartis entre Frontenac Blanc, Seyval Blanc et Briana.

En 2022 nous mettons 12 000 nouvelles vignes en terre et 13 000 en 2023, en 2024 nous complèterons l’encépagement selon l’espace dont nous disposerons et nous nous arrêterons-là, nous devrions terminer à plus ou moins 60 000 vignes et ce sera suffisant pour les objectifs que nous nous sommes fixés.

VIRAGE BIO

Au début du projet, influencés par certains consultants avec lesquels nous travaillions, nous utilisions des produits phytosanitaires (herbicides, insecticides, antifongicides) de fabrication chimiques mais cette idée de quitter la grande ville, revenir à la terre et utiliser des produits chimiques nous semblait paradoxale, nous avons pris la décision assez rapidement de se tourner vers le bio, le virage s’est fait graduellement entre 2015 jusqu’à 2017, année où nous commencions la transformation et la sortie de notre premier vin (rosé) LA PROMISE. Cette décision nous en sommes plutôt fiers et, bien que nous ne sommes pas certifiés bio en raison de cahiers de charges un peu lourds pour notre situation actuelle, (nous sommes déjà submergés de boulot puisque nous sommes en constante expansion) nous communiquons et tenons à rassurer tous nos clients que nos produits sont 100% bio.

Cela dit, il y a plusieurs écoles de pensées, l’agriculture raisonnée n’est pas une mauvaise piste non plus et beaucoup choisissent d’adopter cette avenue, nous améliorons pour notre part notre approche à toutes les années, en intégrant des engrais verts par exemple, en tentant le plus possible de renouer avec la nature et développer la biodiversité. La culture de la vigne est vaste, elle peut être complexe et capricieuse mais également fascinante et si brillamment conçue!

La vie au vignoble